La mythologie du loup, contes et légendes

La mythologie du loup, contes et légendes

La mythologie du loup est présente dans de nombreuses cultures tout au long de l'Histoire de l'Humanité. Les légendes le représentent tantôt en Dieu, tantôt en esprit. Les Hommes ont forgé de solides contes et croyances autour de cet animal devenu mythique.

Découvre l’article le plus complet jamais réalisé sur les Mythologies au sujet du loup à travers toutes les civilisations du monde.

Origine des mythes et légendes du loup


Dès les premiers pas de l’humanité ceux du loup cheminaient à côté.



L’Histoire des Hommes est liée au Loup. Partout dans le monde existent de légendes et des mythes qui en font un dieu. Certains peuples le considèrent comme leur ancêtre, d’autres comme un frère. De tant de héros il est l’antagoniste ou le châtiment, et de tant d’aventures le principe.
Car, d’aussi loin que l’Humain s’en souvienne, le loup fait partie de sa culture.



De nos jours le Loup habite principalement l’hémisphère Nord.
Pourtant on le retrouve au cœur de nombreux contes sur toute la planète.   
Découvrons ensemble comment le loup est devenu un principe fondamental, un archétype autour duquel se sont construit des cités, bâtit des royaumes et développé des tribus.
Considéré souvent comme un adversaire, le loup a d’abord été vu comme un compagnon, et même comme l’égal des hommes.  

 

Cet article vous offre une compilation exhaustive des Mythes et Légendes du loup en Europe, en Égypte, en Orient ainsi que chez les Amérindiens.
Bon voyage dans le temps et l’espace, à dos de loup !

Mythes et Légendes: loup Monde


La mythologie du loup en Europe


Les plus anciens témoignages artistiques découverts jusqu’à ce jours datent du paléolithique.
Sur les parois de la grotte de Chauvet, cette cathédrale de la préhistoire, des dessins d’une incroyable finesse figurent déjà le loup.

De tous temps le loup fut l’emblème de la frontière entre le Sauvage et la Civilisation.


Le Loup dans la Mythologie Grecque


LÉTO, la maîtresse de Zeus


Léto est la première des divinités grecques associées au loup.
Son nom, probablement issu des textes védiques, signifie à la fois « la nuit » et « ce qui est caché ».
De la lignée des Titans, elle est la fille de Céos et de Phoebé.
Comme toutes les amantes du volage Zeus, elle aura à subir le courroux de la jalouse Héra.

Alors enceinte du plus grand des dieux, Léto fuira de longues années pour échapper à la vengeance d’Héra, la légitime de Zeus. Cette dernière acculera l’amante d’une malédiction terrible :
La terre où Léto accouchera ne connaîtra plus le jour.
 
Afin qu’elle puisse semer le serpent géant Python lancé à ses trousses,  Zeus changera Léto en louve.
C’est sous cette forme que Léto fuira l’Hyper borée pour se réfugier sur l’île de Délos.
C’est là, au bout de cette course et au bout du monde, que naquirent Apollon et Artémis.
Ses Jumeaux seront respectivement considérés comme fils du Soleil et fille de la Lune.

Dès lors, Léto sera glorifiée comme la déesse de la maternité.
Un ultime évènement consacrera ce lien entre la protection maternelle et la louve.

À la suite de moult péripéties, tandis que Léto faisait prendre leur bain à ses jumeaux dans le fleuve Xanthos en Lycie, une horde de paysans envoyés par Héra vinrent les harceler.
Excédée, Léto riposta en invoquant une féroce meute de Loups.

Mythes et Légende du Loup: Léto

APOLLON, le Dieu-loup


Héritera de cet apanage du loup.
Il aura la réputation d’aimer la compagnie des loups lors de ses séjours hivernaux en Hyper borée. Des loups furent longtemps sacrifiés sur les autels de Léto et d’Apollon.


Dans la langue grecque primitive les deux termes désignant « la lumière » et « le loup » sont tellement proches qu’ils finirent souvent par se confondre.
« Apollo Lycien » signifie selon l’interprétation soit le la Beauté de la Lumière, soit la Beauté du Loup.
 

De nombreuses autres occurrences du loup sont à compter dans les légendes et récits de l’antiquité grecque. Mais il en est une autre à retenir :

Si la transformation en louve fut une faveur pour Léto, il en alla tout autrement pour le roi d’Arcadie.

Le mythe de LYCAON


Lycaon était connu comme un despote cruel et irrévérencieux envers les dieux.
Voulant le mettre à l’épreuve Zeus et son aréopage de divinités se firent passer pour des mendiants et sollicitèrent la table du rois Lycaon.

Ce dernier chercha à les piéger à son tour. Il leur servit une soupe de chair humaine.
Selon la version d’Ovide, il s’agissait du sacrifice de son fils Arcas.
Zeus sanctionna ce double affront par de multiples châtiments :
Il commença par foudroyer les cinquante fils de Lycaon et ressuscita Arcas pour qu’il devienne le nouveau roi d’Arcadie. Puis il transforma Lycaon en loup avant de déclencher un déluge.

Les légendes de Loup-Garous (Lycanthropie) trouvent ici leur source.



tableau loup garou

Le Loup dans la mythologie Romaine


La légende de la louve allaitant REMUS et ROMULUS


Rémus et Romulus sont les fils jumeaux de Rhéa Silvia et du dieu Mars.
Rhé Silvia était une vestale, une prêtresse ayant fait vœux de chasteté pour se consacrer à son sacerdoce. Ayant rompu sa promesse avec son divin amant, elle abandonnera ses fils dans les courants du fleuve Tibre, puis se fera emmurée vivante.

C’est au VIIIème siècle avant J-C que la panière dans laquelle les deux enfants dérivaient finit par s’échouer sur une rive sauvage. Leur dérive (sous la protection du dieu Mars) s’acheva aux pieds d’un grand figuier, à l’endroit même où gisaient deux louveteaux mort-nés.
Leur mère, une louve aux mamelles gorgées de lait, accueillit les jumeaux comme les siens.
Ils survécurent grâce aux soins de cette prodigieuse nourricière.

Mythes et Légende du Loup: Romuls et Remus


Un beau jour un pic-vert guida le berger Faustulus jusqu’à la tanière.  Ému, le berger les emporta avec lui. C’est alors qu’il les baptisa Romulus et Remus.

Les années s’écoulèrent alors que le sang royale des adolescents les distinguait entre tous.
Le roi Numitor reconnu qu’ils étaient les fils de Rhéa, nièce légitime du roi d’Albe.
Forts de leurs origines princières ils reconquirent très tôt le royaume d’Albe.

Afin de poursuivre leur conquête,  les deux frères décidèrent un jour de se réunir à l’endroit même où la Louve les choya. De là ils choisirent chacun un rivage, puis entreprirent l’ascension des collines que le Tibre sépare.

Romulus gravit le mont Palatin et Remus le mont Aventin. Chacun à son sommet entreprit de  tracer dans le sable l’enceinte de sa nouvelle cité. L’augure voulut que douze vautours survolèrent la future cité de Romulus, tandis que six seulement celle de son frère.

Furieux, Remus se précipita vers son jumeaux en traversant la frontière symbolique dessinée dans la poussière. Romulus tua l’intrus sur le champ pour avoir violé l’enceinte sacrée de sa citée. Rome était née.


La citée nouvelle sera placé sous l’égide du dieu Mars, dieu de la guerre, associé au Loup chez les Romains. Plus tard, la victoire de Sentinium sur les Gaulois sera attribuée à un Loup envoyé par Mars dans les rangs ennemis. Aujourd’hui encore, une vieille tradition veut qu’il soit bon de frotter de la graisse de loup sur la porte des jeunes mariés pour leur porter bonheur.

Il est à noter que les prostituées romaines étaient appelées « lupa » (les louves), terme qui donnera le mot lupanar.
Alors si la « Louve » qui recueillit les deux jumeaux était en fait une prostituée, cela donnerait un éclairage certes moins fantastique, mais beaucoup plus crédible à ce mythe fondateur.



Le Loup dans la mythologie Nordique

 

GERI et FREKI, les loups du Dieu Odin


Géri et Fréki sont les deux loups fidèles d’Odin, le dieu principal des mythes Germano-Scandinaves.
Le père de tous les dieux trône au Walhalla, entouré de Geri (Vorace) et Freki (Violent).
Ils suivent Odin sur tous les champs de batailles, pour se repaître des cadavres et des charniers.
Avides des festins de mort et de destruction, ils portent bien leurs noms.

Mythes et Légende du Loup: Fenrir


Le légendaire loup FENRIR


Le loup Fenrir est l’aîné des trois enfants monstrueux de Loki  (dieu de la malice, de la discorde et des illusions) et de la géante de glace Angrboda (celle qui apporte le chagrin, fille d’Ymir, le géant à l’origine de toutes choses).

Né à Asgard (le monde des Ases), il ne cessa de grandir en taille et en dangerosité durant toute sa jeunesse. Seul Tyr-Thor (le dieu du ciel et de la guerre) osait encore venir le nourrir.

Le loup terrifiant fut alors relégué dans les marrais où on tenta de l’attacher à plusieurs reprises avec des liens toujours plus solides. Les chaînes forgées à deux reprises par les Nains finirent elles aussi par se rompre.

Bien décidé à maintenir Fenrir captif, Odin se rendit au pays des Elfes Noirs. Il leur commanda un lien que nul ne pourra briser. Composé de six éléments presque impossibles ( le bruit des pas d’un chat ; de la barbe de femme ; des tendons d’ours ; des racines de montagne ; du souffle de poisson ; de la salive d’oiseau) et du savoir-faire magique elfique, Odin obtint un ruban de soie très fin et soyeux nommé Gleipnir.

Fenrir accepta de se laisser attacher à la condition qu’un Ase présente sa main devant sa gueule et qu’en cas de mensonge il la lui dévore. Personne n’eut le courage de sacrifier son bras jusqu’à ce que Tyr se présente.

t-shirt Fenrir


Le lendemain le dieu du ciel plaça son bras dans la gueule du loup géant, tandis qu’Odin l’attachait pour sa captivité éternelle.

Furieux, Fenrir se débattit, mais plus il se démenait plus le lien se resserrait et le contraignait. Fou de rage il emporta la main de Tyr entre ses crocs et jura de se venger de tous ceux qui s’étaient joué de lui. Il prophétisa que lorsque Mani (la lune) et Sol (le soleil) s’éclipseront, toutes ses entravas céderont et qu’alors nul ne pourra se cacher. Le Ragnarok était annoncé.

Comme Fenrir mordait tous ceux qui l’approchaient, une épée lui fut plantée à travers la mâchoire. Depuis ce geste, le loup hurle à la mort en laissant couler une abondante bave qui donnera naissance aux fleuves Van (espoir) et Vil (volonté).

Fenrir ne fut épargné par les Asgardiens pour la simple raison qu’ils ne souhaitaient pas souiller leur monde du sang de la bête. Après que Loki l’ait transformée en louve, la géante Larnvidia s’accouplera avec Fenrir. De leur union naquirent deux Managarms (les loups des ténèbres) :
Skoll et Hati

Leurs destins sera de courir après la lune et le soleil jusqu’à les engloutir. Alors le Ragnarok débutera, il n’y aura plus de jour ni de nuit et sonnera le glas d’Yggdrasil.


Remarque la similitude entre cette légende nordique et le mythe grec.
Une géante changée en louve donnera naissance à un fils dédié au soleil et à une fille dédiée à la lune.


À pas de loup nous remontons le sentier qui lie les histoires des hommes entre elles.



Le Loup dans la mythologie Celtique et la légende Arthurienne

 

BLEIZ, l'homme-loup


Bleiz, qui signifie en vieux Breton le « loup », est aussi un personnage mythique. Selon la traduction, il est soit le scribe, l’instructeur et le confident de Merlin, ou bien son double, sa part d’ombre. Certaines interprétations en font même des jumeaux divins.

À l’origine Bleiz est un homme-loup, c’est du moins ce que sont apparence inspire. Il vivait en ermite, accompagné d’un (ou plusieurs) loup(s), il soignait les animaux de la forêt. Grand et famélique, hirsute avec une barbe en bataille, il se distingue de part son érudition et son caractère irascible.

Merlin est connu pour être un mage orateur, d’où la fonction de Bleiz en tant que témoin, qu’écrivain, celui qui recueille la parole pour la transmettre aux générations futures.

Mythes et Légende du Loup: Bleiz



Les légendes Gauloises de Loup


Le dieu solaire LUG


Lug est le dieu central dans la cosmogonie Gauloise. On l’appelait le « Polytechnicien », car il était considéré comme la source et le maître de toutes les sciences, de tous les arts et de toutes les armes.
Dieu solaire, de la même manière qu’Odin, il était systématiquement représenté avec deux loups assis à côté de son trône.


Comme il existe une proximité linguistique  entre Lycien et Lyacon en grec, nous retrouvons la même similitude entre Lug (nom dérivant du vocable « leuks ») qui signifie « lumière » et « lukwos » ou « wlkwos » qui signifie « loup ».

Toujours de la même façon, Belen ou Belenos, dieu de la Lumière et le mot « Bleis »
qui désigne le loup en Breton.  

Dans l’ancienne Germanie, comme en Gaule, les guerriers se nourrissaient de loups puis disposaient leurs fourrures sur leurs têtes  pour acquérir leur force, leur agilité, leur endurance et leur protection spirituelle.

bague celtique loups

 


Histoire de loups en Géorgie



Les montagnards considéraient les meutes de loups comme une réplique de la société des hommes. À ce titre, ils n’étaient pas envisagés comme des animaux sauvages.
Un chasseur qui tuait l’un d’entre eux portait le deuil comme s’il avait tué un frère.




Les contes de loups en Roumanie 

Mircea Eliade nous enseigne que « dàos » était le nom phrygien de « loup » et que les Daces s’appelaient eux-mêmes « ceux qui sont pareils aux loups, ceux qui ressemblent aux loups »

Les Roumains, issus des la symbiose des Daces et des Romains, ont eux aussi vécu sous le signe du loup.

Mythes et Légendes du Loup: Cerbère


Les Daces comme les Étrusques croyaient en un loup gardien des Enfers !
Nous pouvons faire ici un parallèle avec un autre dieux des Enfers allié au loup gardien des âmes.
Il s’agit évidement du dieu Hadès et de son molosse tricéphale Cerbère.
Le nom Cerbère viendrait probablement du Sanskrit « Kerbero » dieu de la mort indien.

 

tatouages éphémère cerbère



Le loup dans la mythologie Égyptienne et Orientale

Le loup est l’animal qui offre son reflet à l’Humain, comme si l’un pouvait se contempler dans l’autre dans le miroir des règnes.

 

Les Loups légendaires de l'Égypte Antique


Le mythique Dieu Loup OUPOUAOUT


Oupouaout fut l’un des tout premiers dieux de l’ancienne Égypte. Ce dieu Loup, est lui même issu des symboles les plus archaïques de l’organisation des premiers hommes de la vallée du Nil.

Oupouaout est un dieu civilisateur, il est celui qui ouvre la voie à la première dynastie des Pharaons ainsi qu’à leur peuple. Il est assigné à la protection du corps royal, et par extension à toute la famille, ainsi qu’au royaume. On le retrouve en tête de cortège, car en tant qu’éclaireur il lui incombe de chasser toute menace, de  prévoir toute hostilité.

Sa tâche divine ne s’arrête pas là. Il est celui qui préside à l’Occident, c’est-à-dire là où le soleil se couche, là où toutes choses meure. Oupouaout guidera les âmes dans cette épreuve, ainsi qu’au travers du royaume des morts, jusqu’à la renaissance.


Mythes et Légendes du Loup: Anubis


L'origine du loup SED


Sed est probablement le nom originel d’Oupouaout. Ce nom fait référence aux queues de loups qui ornaient les costumes des chasseurs préhistoriques (-3200). La Fête-Sed était au départ une compétition rituelle servant à désigner le nouveau chef de tribu.


Le Dieu Chacal ANUBIS


Anubis est peut-être le dieu à tête de canidé le plus célèbre aujourd’hui. Anubis est la figure funéraire, l’embaumeur, le passeur, le peseur d’âmes. Présent dans toutes les nécropoles qui bordent le Nil, il est littéralement « celui qui est à la tête du pays sacré ».
Ses attributs physiques dans ses diverses représentations ne font pas de lui parfaitement un loup.
La majorité des experts s’accordent pour dire qu’il relève de l’hybride entre le loup, le chacal et le renard. Anubis s’ajoute à la myriade des dieux canins garants du bon ordre entre les morts et les vivants.




Les légendes du Loup en Anatolie


Les LYSIENS, peuple loup :


Un des peuples d’Anatolie (l’actuelle Turquie) qui datent de l’âge de Bronze, fut rebaptisé les Lysiens par les Grecs (Lycos signifiant « loup »).
Or le peuple Turc actuel est un savant mélange d’une multitude de peuples autochtones et d’autre conquérants.


Ergenekon, le mythe fondateur turco-mongol


Les T’ou-kiue, est le peuple dominant de la péninsule, ils trouvent leur souche dans les steppes mongoles. Aujourd’hui encore persiste cette croyance que le peuple Turc est né d’une louve.

Une inscription datant du VIIIème siècle et découverte aux abords de la rivière d’Orkhon (Asie Centrale) atteste que le peuple originel Hiong-nu à été totalement décimé. Totalement à l’exception d’un enfant mâle. Celui-ci fut recueilli par une louve qui après l’avoir allaitée devint sa femme à l’âge adulte. Il est dit que leurs descendants sont les T’ou-kiue, qui s’installèrent ensuite en Anatolie.  




Le loup dans la mythologie Japonaise



Symbolique du loup et de la divinité au Japon

 

AMATERASU ÔKAMI, littéralement « la grande et auguste déesse qui luit au ciel » est la sœur de Tsuki-Yomi-no-mikoto, littéralement « celui qui contemple la nuit au clair de lune ». Tous deux sont nés respectivement de l’œil gauche et de l’œil droit d’Izanagi, le démiurge créateur, alors qu’il se lavait de ses pêchers primordiaux.

Il est à noter qu’en japonais le loup se dit Okami. Le « O » signifiant « Grand » et « Kami » signifiant « Divinité ». Le loup, ici encore, est emblématique de l’astre solaire.

t-shirt loup japon



 Le loup dans la mythologie Amérindienne


Comme beaucoup de traditions de par le monde, elles furent transmises de générations en générations par le biais du conte et de la légende, de manière orale. Aussi frustrant que cela puisse être, nous n’en gardons que très peu de traces aujourd’hui.
Cependant, en cherchant bien, en tendant l’oreille auprès des anciens, il est encore possible de glaner le long d’une vie et des voyages, quelques bribes de sagesses ancestrales.
Voici ce que de nobles gardiens de la mémoire ont encore à nous livrer :

Mythes et Légendes du Loup: les deux loups indiens


Les Deux Loups du conte Cherokee


Un soir, un auguste Cherokee vit s’en retourner vers lui son petit fils avec un air sombre.
L’enfant furibond pestait contre son meilleur ami qui lui avait cassé son arc.
L’ancien prit le jeune sous sa couverture près du feu.

« Tu sais » lui dit-il, « j’en ai eut des frères qui m’ont trahi.
Mon cœur fut plus d’une fois rempli de colère et d’amertume. »

Le petit-fils ne l’écoutait qu’à peine, les yeux rouge de rage.

« L’injustice ou le malheur se boivent à grandes lampées » reprit le grand-père,
« tu peux même en remplir des canyons, mais tu ne peux y noyer ton ennemi. »

Les yeux du petit se firent interrogateurs.

« Je ne comprends pas ton histoire de colère et de canyons, grand-père. »

Le vieux Cherokee, poursuivit

« C’est pourtant simple, mon fils.
À l’intérieur de toi sont de profonds canyons,
de vastes prairies et les plus hautes des montagnes. Mais n’y vivent que deux loups. »
« Je comprends de moins en moins » rétorqua le petit.
« Oui, deux loups. L’un ne boit qu’une eau chargée de peine et de peur, de colère et d’avidité, de ressentiment et d’apitoiement. Tandis que l’autre ne s’abreuve que d’une eau claire et calme, vivifiante et douce, chargée de lumière et de poissons. »

L’homme se tut un instant, laissant les flammes faire briller son œil, puis conclu.

« Mais, même si il y a un bon loup et un mauvais, ni l’un ni l’autre n’est en paix. »
« Comment cela ? » demande l’enfant.
« Et bien, malgré l’immensité de ton monde intérieur, à travers plaines et vallées, ces deux loups se battent en permanence et il y en a toujours un plus fort que l’autre. »
« Ah bon ! Et lequel gagne alors grand-père, lequel gagne ? »
« Celui que tu nourris. »

couette loup noir et blanc



Le loup dans la mythologie Inuite



Lointains cousins des peuples amérindiens, les Inuites nous offrent une légende fabuleuse qui nous servira de conclusion à ce voyage à dos de loup .

Mythes et Légendes du Loup: Amarok


La légende d'AMAROK, l'esprit des loups



Dans la cosmogonie Inuite est le dieu Kaila, le créateur des mondes, l’ordonnateur entre le ciel et les eaux, le feu et la glace.

C’est ainsi qu’il créa l’homme et la femme. Ce couple primordial était aussi libre que seul sur la Terre. Afin de parfaire son œuvre, Kaila chargea la femme de peupler leur monde. Il lui indiqua où creuser un trou dans la banquise et comment y pêcher. Un à un, la femme sortit du trou tous les animaux qui existent.
Alors qu’ils n’étaient enfin plus seuls du tout, Kaila fit extraire en dernier le Caribou. L’animal était le plus beau des cadeau à leur faire. Le dieu précisa que la noble bête nourrirait sa famille de sa chaire et la vêtirait de sa peau. Dès lors, les Caribous abondèrent, donnant énergie et chaleur aux humains.

Avec le temps les enfants inuits apprirent à chasser les proies les plus vaillantes, les plus grasses et grandes. Une grande profusion enrichit les hommes, mais cela se tarit.

Arriva le temps où seuls les Caribous les plus frêles et maigre survécurent à leurs chasses. La famine s’installa si vite, désespéra tant les parents, que la femme se mit à genoux et implora une faveur de Kaila.

« Qu’as-tu fait du plus généreux de mes dons ? Vous avez épuisé cette merveilleuse ressource. »
Il s’engagea toutefois à les aider.

Kaila s’entretint avec Amarok, l’Esprit des loups. Amarok comprit la situation et indiqua aux loups de la Terre de s’attaquer aux Caribous les plus petits et malades. Les membres les moins faibles du troupeau tentèrent de rassembler leurs dernières forces pour protéger leurs petiots et pour fuir lorsqu’il était trop tard. Au cours des attaques de loups, seuls les caribous les plus forts survécurent, puis se reproduire.

Les forêts enneigées du grand nord se repeuplèrent d’animaux vigoureux. Dès lors, les humains laissent la priorité aux loups lorsqu’ils chassent, ainsi en va de l’équilibre du monde.
Peut-être est-ce là le plus beau de tous les cadeaux.

tableau loup arctique

Les contes et légendes du loup

Tant de cultures sont nées du loup, ou de son antagonisme ou de sa protection.
Malgré quelques "malentendus" les hommes ont principalement glorifié le loup et ce depuis la nuit des temps.


Toi aussi rend lui hommage en arborant fièrement son effigie:
collection loup légende


Newsletter

Reçois nos articles dans ta boite email.